Centre de presse

Rapatriement Yémen

Type: 
Communiqué
Date: 
01/09/17

Le ministère des Affaires étrangères informe que, au cours de la journée du 08.01.2016, deux citoyens roumains et l'épouse de l'une de ces deux, de citoyenneté yéménite, ont été évacués, en toute sécurité, de Yémen, sur la route Sayyoun – Amman – Athènes - Bucarest.

Tout au long de leur déplacement, les deux citoyens ont maintenu le contact permanent avec l'ambassade de Roumanie au Royaume hachémite de Jordanie, qui a surveillé le déplacement.

Les représentants de la mission diplomatique roumaine d'Amman, en coordination permanente avec les structures du ministère des Affaires étrangères impliquées et avec l'appui du consul honoraire de la République du Yémen en Roumanie, ont fourni en permanence de l'assistance consulaire en vue du rapatriement des 3 personnes par voie aérienne par l'identification d'une modalité optime d'évacuation, l'émission des documents de voyage et l'assurance de l'accomplissement des formalités d'embarquement.

Le ministère des Affaires étrangères continue les efforts d'évacuation en sécurité des citoyens roumains se trouvant dans la République du Yémen et maintient en permanence le contact avec ceux-ci, mais aussi avec toutes les autorités compétentes de la région.

On rappelle que sur le site du ministère des Affaires étrangères il est encore affiché un avertissement de voyage pour Yémen qui comporte le niveau maximum d'alerte, respectivement «Péril majeur – abandonnez immédiatement la zone ou le pays!» - http://www.mae.ro/travel-alerts/2932#796 .

Le ministère des Affaires étrangères réitère la demande adressée aux citoyens roumains présents dans les zones de conflit de prendre contact avec les missions de la Roumanie du territoire afin d'enregistrer leur présence, pour pouvoir recevoir de l'assistance et de la protection consulaire et, en même temps, de consulter les informations fournies au moyen de l'application «Voyage en toute sécurité» – qui peut être téléchargée sur tout téléphone mobile de type smartphone et du service alerte par SMS associé à la campagne d'information «Un SMS peut sauver votre vie!».